Ubud

Après quelques jours à Los Angeles, plus de 24 heures de voyage (première traversée du pacifique!!) et un décalage horaire de 14 heures, me voilà arrivée en Indonésie. Chaleur, humidité, plages, moustiques à gogo, un grand changement. Point positif et pas des moindres, mon frère et ma belle-soeur m’ont rejointe pour trois semaines !

Nous avons débuté par un petit séjour à Canggu, au sud de l’île de Bali, dont je parlerais dans un autre article, vu que c’est aussi ma destination finale. Après avoir fait nos (presque) premiers pas dans le Yoga, la fresh coconut et le Nasi Goreng, nous sommes partis à la découverte de la ville d’Ubud, un peu plus au centre.

Ubud

C’est assez touristique, mais plein de charme. Nous dormions dans des petites maisons à l’extérieur de la ville (bon compromis entre une globetrotteuse et un couple en mode vacances – nous n’avions pas les mêmes budgets). Ici, pour se déplacer, c’est simple, il n’y a pas mille choix. Soit on loue un scooter – ce qu’on a fait pour aller découvrir les alentours de la ville – soit on commande un chauffeur. Un scooter coûte environ 50’000 roupies (moins de 4 CHF / Euros) pour la journée, un taxi pour le centre le même prix, mais seulement aller. Pas de quoi se ruiner en somme.

Au centre il y a plein de restaurants sympathiques, petites boutiques, salons de massage. Il y a aussi un marché le jour, proche du temple central, où il est possible de trouver sarongs, épices, pantalons, etc. Il faut savoir marchander, mais les prix y sont à la fin moins chers qu’ailleurs. Particulièrement si vous y aller vers 17h, proche de la fermeture, où vous vous faites littéralement assaillir par les marchands prêts à vous vendre leur articles à des prix compétitifs !

Monkey Forest

A l’intérieur d’Ubud, il y a le temple – où le soir se donne quelques spectacles de danse je crois -, et si on descend un peu, on trouve le Sacred Monkey Forest Sanctuary, soit le sanctuaire sacré de la forêt des singes. C’est un espace de verdure agréable, blindé de touristes et de singes ! C’est plutôt sympathique d’évoluer parmi ces bestioles (les singes j’entends), mais il faut rester vigilant car ils essaient de vous chaparder la moindre miette de nourriture que vous avez sur vous (oui, toujours les singes, quoique les touristes, des fois que…). Certains passants achètent des bananes vendues dans le parc pour les donner aux singes, qui n’hésitent pas à leur monter sur les épaules pour obtenir pitance. Autres bêtes desquelles il faut se méfier : les moustiques. Après une heure de balade dans ce charmant lieu, j’avais les genoux qui faisaient le double de leur taille… et ce malgré l’anti-moustiques appliqué à plusieurs reprises – oui, ils m’aiment particulièrement beaucoup -.

En dehors

Les alentours d’Ubud valent la peine d’y faire un tour. Il y a nombreux temples à visiter : Elephant Cave, Holy Spring Water, et d’autres dont je ne me souviens plus du nom (mea culpa). Sans oublier de faire un tour dans les rizières en terrasse. Il est aussi possible de goûter à certains endroits – dont un proche de l’entrée du l’Elephant Cave – le fameux café balinais, le Kopi luwak, récolté, je ne vous le cache pas, dans les excréments dudit Luwak – sorte de civette asiatique, un petit mammifère quoi. Plutôt pas mal le café je dois dire, bien qu’on paye le prix.

Après quatre jours à visiter, goûter, découvrir et se reposer (faut pas pousser non plus), nous avons ensuite prix un lift direction le Mont Batur.

8 réflexions sur « Ubud »

  1. Coucou Oona !
    Un petit mot pour te souhaiter que du bon en compagnie de ton frère et de sa femme. Merci de nous conter tes aventures avec ce ton décalé par moment qui me donne le sourire 🙂 c’est toujours un plaisir de te lire.
    Bisous et amuse toi bien

    1. Merci pour ton mot Pablo! C’est toujours un plaisir d’avoir de tes nouvelles! J’espère que pas chez vous tout se passe bien! Des bisous!

      1. Tout se passe très bien je te remercie de prendre des nouvelles. Itzel, la femme de mon frère est enceinte de 5 mois 😉 je suis super heureux et eux le sont aussi. La grossesse se passe à merveille donc tout va bien.
        En attente de te lire , je t’embrasse.

  2. En regardant tes photos de Bali, j’ai une pensée toute particulière pour ma soeur Marie-Claude qui avait adoré cette île et y était restée plusieurs mois en vivant avec une famille balinaise. Cétait bien avant la naissance de Julien:-) Elle était revenue transformée par ce séjour: toute mince et toute bronzée avec, en guise de valises, des paniers en osier et dans ces paniers de très beaux tissus en batique:-)

    1. Je l’imagine très bien dans ce décors! C’est magnifique là-bas. Merci pour tes commentaires. Et quant à ton rêve, sans aller dans l’analyse approfondie, il représente selon moi un besoin/envie d’évasion 😉 Mais en même temps, je ne suis pas objective, moi qui suis à l’autre bout du monde. Je t’embrasse fort. Bon séjour en Arménie.

  3. Bon séjour à Ubud, j’ai adoré cette province, que j’ai découverte avec un vieux balinais qui m’emmenait dans les rizières. Il s’appelait Katud (=Quatre !) et jouait merveilleusement bien d’un instrument local dont j’ai oublié le nom.
    A bientôt !

    1. Oui Ubud c’est magnifique et les Balinais sont juste adorables! Merci pour votre message et j’espère qu’à Genève tout se passe bien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *