Bourail et Phare Amédée

Après mes trois jours sur Lifou, je suis retournée sur Nouméa pour un dernier week-end. Nous sommes parties – ma tante et moi – direction le nord-ouest de la grande terre :

Bourail

Vers la galerie

Situé un peu avant le parc des Grandes Fougères, Bourail est une commune sur la côte ouest du caillou. C’est super joli ! On y passé un petit week-end fort sympathique, couché de soleil et apéro au champagne inclus ! Nous avons été voir la Baie des tortues, où les observateurs peuvent effectivement voir une ou deux têtes sortirent par-ci par-là, la roche percée et d’autres supers spots qui font la magie du lieu. Par contre, sur place, pas de baignade! Elle est interdite depuis quelques mois suite à un accident impliquant un requin et une dame qui se baignait gentiment… Je vous épargne les détails.

Retour le dimanche et le lendemain, petite balade en bateau direction :

Le Phare Amédée

Vers la galerie

La dernière journée – hélas oui – était parfaite ! Grand soleil, un peu de vent, un catamaran et l’océan. Nous avons fait voile jusqu’à l’île du Phare Amédée. Nous ne sommes pas descendus à terre – j’y suis allée petite et je me souviens du nombre de Tricots Rayés sur l’île, glups ! – mais nous avons profité de l’eau bleu azure et d’une après-midi ensoleillée pour manger et se reposer. En dessous du bateau, un groupe de Rémoras attendaient nos restes. Un masque ici ne sert quasiment à rien tant l’eau est claire ! Au loin et même à côté du bateau, des tortues sortaient leur têtes ci et là. On a même vu un Tricot Rayé nagé, moins envie d’aller lui chatouiller le cou à celui-là ! Bref, la journée a été idyllique !

Un parfait moment avant de prendre, le lendemain matin, mon avion pour Bangkok.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *