Sihanoukville et Koh Rong

Sihanoukville

Après une nuit dans le bus et un changement à Phnom Penh, me voilà arrivée à Sihanoukville.

J’ai su au premier regard que je n’allais pas crocher. La ville n’est pas particulièrement jolie et j’ai trouvé les gens moins sympathiques que dans les autres villes. Peut-être est-ce moi qui était moins ouverte aussi, fort probable.

Après avoir posé mes affaires à l’hostel, je suis allée marcher sur la plage. Peu reluisante, la plage donne des airs d’îles thaïlandaises en attente de touristes. Par contre, de l’autre côté du port (entendez ponton), sur la droite, il y a des petites terrasses au bord de l’eau assez sympathiques. En cherchant un peu sur les forums j’ai pu lire que ça vaut la peine d’aller se balader plus loin où la (les?) plage est plus propre, mais je n’y ai pas été.

Koh Rong et Koh Rong Sanloem

Voir la galerie.

Le lendemain, je suis partie pour un tour en bateau visiter les îles proches de Sihanoukville : Koh Rong et Koh Rong Sanloem. Comme à Ang Tong, j’ai entendu dire qu’il était plutôt sympa d’y rester une nuit, mais je n’avais pas très envie de m’attarder dans ce coin du Cambodge. Les îles sont sympathiques, particulièrement Koh Rong Sanloem dont la plage est magnifique et encore très tranquille – ce qui risque de changer avec les années –. S’il fallait en choisir une des deux, ce serait celle-là. Koh Rong n’est pas mal non plus, plus festive. Quant au tour en bateau, c’était sympa, mais les arrêts étaient trop brefs à mon goût (oui, je n’arrête pas de me plaindre pour le coup).

Retour à Sihanoukville puis départ le jour suivant pour Kampot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *