Coron

Coron a été pour moi un vrai coup de cœur. Nous y sommes restées deux semaines, le temps de nous reposer, de faire de la plongée (certificats Open Water et Advanced pour moi), de libérer nos tensions, de profiter.

Je recommande peu les endroits où j’ai dormi, mais le Corto Divers Dive Center a été un vrai bonheur! Il existe un hôtel nommé Corto Del Mar relié au centre de plongée, mais nous sommes restées dans l’appartement juste au dessus du centre, dont la chambre double coûte 1000 pesos / nuit (soit environ 20 CHF/ 19 €). Super lieu, plusieurs chambres, salle commune, cuisine, grand balcon, super pour se poser un petit moment. Le PADI Open Water coûte un peu plus de 400 CHF / 380 €, ce qui n’est pas le moins cher des environs, mais nous avons eu un coup de cœur spécial pour les instructeurs et l’équipe du centre au complet, qui ont réussi à nous mettre en confiance facilement, qui sont professionnels et qui sont très sympas. L’ambiance y est super.

« On déambule, on fait des bulles, sous l’océan! »

Je ne pourrais vous cacher que je suis tombée amoureuse de la plongée. Je m’attendais à apprécier l’activité comme un bon 51divertissement, mais je m’y suis sentie comme un poisson dans l’eau (oui, je sais, cette image est facile mais tout à propos). Après mon Open Water, passé sans difficulté, j’ai décidé de faire un trou dans le budget pour passer l’Advanced, sur les conseils d’autres plongeurs qui restaient aussi à l’appartement. D’ailleurs, j’ai obtenu ma certification Open Water le jour de mes un an de voyage, belle manière de marquer l’événement. Un an déjà que je vadrouille à travers le monde et je ne m’en lasse pas. Et d’avoir Jess à mes côtés ne fait qu’ajouter en symboles et en bonheur.

Bref, à Coron il y a de supers lieux sous-marins à voir, notamment plusieurs épaves à visiter. Avec un simple Open Water (jusqu’à 18 mètres de profondeur) on peut déjà bien les admirer, mais avec l’Advanced c’est encore mieux (30 mètres). A faire!

Aussi, il y a le Barracuda lake, lac d’origine volcanique qui se situe sur l’île de Coron (qui n’est pas l’île où se situe la ville car elle n’est pas habitée) et qui est assez amusant à voir, car les différences de chaleur entre les eaux créent des thermoclines. L’eau à la surface est plus froide (environ 27 degrés je crois) et plus on descend, plus elle se réchauffe (elle peut arrivé aux alentours des 38 degrés à 30 mètres si mes souvenirs sont bons). Il n’y a pas une faune et flore impressionnante à voir, mais le spectacle des parois rocheuses du lac est magnifique.

Island hopping

7Depuis la ville de Coron, il est possible de faire du Islands hopping (visiter les îles en bateau). On peut bien sûr réserver à travers un centre touristique, mais le mieux est d’aller directement au port, là où se trouve le marché, et de demander à un des bateaux sur place. L’équipe de ces petites bicoques est souvent constituée d’un capitaine et d’un cuisinier, dont l’un des deux sert de guide au long de la journée. Accompagnées de deux acolytes (un autre plongeur rencontré au centre et d’une amie rencontrée à Genève qui vit à Manille), nous sommes parties sur les eaux turquoises des Philippines. Mais avant d’embarquer, nous n’avons pas manqué de faire quelques courses au marché pour le repas de midi, que notre cuisinier à bord se chargera de préparer. La journée a été super agréable à aller à la découverte des différents îles du coin.

Petit conseil : demandez à votre capitaine de faire le tour à l’envers ou différemment afin d’éviter de snorkeler avec tous les autres touristes.

Aussi, si vous comptez aller au marché pour acheter de quoi vous sustenter – ce que je vous conseille! – allez-y de préférence le matin si vous voulez du poisson et de la viande.

Coron

La ville de Coron offre plusieurs endroits où aller manger et boire un verre. N’hésitez pas à demander autour de vous quel est le bar ou le resto à fréquenter. Il y a aussi une pizzeria Altrove, comme à El Nido, où les pizzas sont vraiment bonnes.48

Il est également possible de faire une petite balade et de monter sur la butte pour admirer la vue. A faire pour admirer le coucher de soleil qui est particulièrement beau depuis ce point de vue.

Nous avons donc passé deux semaines entre plongée, repos, farniente sur les eaux bleues turquoises des îles, 25lecture les jours de pluie et préparation de bons petits plats maison avec la nourriture achetée au marché (ce qui fait drôlement du bien après un an de voyage, pouvoir cuisiner, que du bonheur!)

Deux semaines hautes en couleur qui nous rapprochaient grandement de la fin de notre voyage à deux. Nous avons pris un minibus direction l’aéroport pour notre dernière ville des Philippines, Manille, où nous avons rejoint une amie qui y vit (citée plus haut).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *